Activités récentes

Démarrage du site internet

Le site internet de la fondation est désormais en ligne, dans sa première version.

Vous aurez bientôt la possibilité de vous enregistrer et de contribuer à son développement.

Il est d'ores et déjà possible d'effectuer une demande de consultation auprès de la fondation Bodmer.

Exposition "Maurice Zermatten : aux Sources de l'Inspiration", Lens, Fondation Pierre Arnaud, 28.04 à 10.07.2016

L'exposition invite le visiteur à redécouvrir l'œuvre de Maurice Zermatten par une relecture de deux de ses romans : L’esprit des tempêtes et L’homme aux herbes. Entre le premier, écrit en 1946, et le second, en 1980, une vie s’est écoulée et la plume de Maurice Zermatten n’a cessé de courir pour raconter l'âme humaine. Or, d’un bout à l’autre de la vie de l’écrivain, les deux œuvres dialoguent, en des couples d’opposés : le sorcier et le guérisseur, le bien et le mal, le passé et le progrès, etc. Même s'ils sont ancrés dans le terreau valaisan, les récits de Maurice Zermatten  le dépassent largement et touchent aux grandes thématiques de la littérature  universlles et rejoignent les questionnements essentiels de l'homme. Ces récits sont servis par une écriture aux qualités remarquables, saluée par de nombreux prix littéraires.

Porté par l’aspect très visuel de l’écriture de Maurice Zermatten, le visiteur est invité à entrer dans un espace où les sens dialoguent. Occupant une place primordiale, le texte servira diversement de fil conducteur à l’exposition qui s’articule autour de trois chapitres :

Le critique d’art :

Une réflexion autour de l’esthétique de Maurice Zermatten et de la perception qu’il avait des peintres qu’il aimait : Vallet, Chavaz, Dubuis, Gonazato, Monnier, Menge…Une soixantaine de tableuaxu de la collection Maurice Zermatten illustrent cet aspect de son oeuvre (Maurice Zermatten a écrit plus 11 biogrphies de peintres)

Le romancier :

Une reproduction d’extraits de L’esprit des tempêtes et de L’homme aux herbes, en regard d'illustrations réalisées par Matthieu Berthod et dans une scénographie originale. A livre ouvert...

L’inspirateur :

Une présentation d’œuvres contemporaines librement inspirées de L’esprit des tempêtes et riches d’une résonnance originale entre littérature et arts visuels. Artistes exposés: Leah Anderson, Rima Ayache, Patrice Collaud, Gabriella Disler, Thierry Feuz, Robert Ireland, Jérôme Leuba, Alexia Turlin.

Un fil conducteur unit les trois chapitres de l’exposition. Il révèle des éléments de la vie intime de Maurice Zermatten.

Inauguration de la place Maurice Zermatten

Le 22 octobre 2010,  Maurice Zermatten aurait eu cent ans. À cette occasion, la Ville de Sion lui a rendu hommage en lui dédiant une place dans un lieu symbolique, sis entre les deux collines de Valère et Tourbillon, que l’auteur illustra si bien dans le spectacle « Sion à la Lumière de ses Étoiles ».

 

 

Le Président de la ville de Sion, Marcel Maurer, fut le premier à évoquer le souvenir de l'écrivain et à assurer qu'il resterait ainsi "bien vivant dans ces lieux magiques".

 

Françoise Berclaz Zermatten remercia la ville de Sion au nom de la famille tandis que le recteur de l'Université de Lausanne, Dominique Arlettaz, s'exprimait en tant que président de la Fondation Maurice Zermatten. Il insista sur le message délivré par l'écrivain : "Ses écrits apportent des repères à notre monde moderne où la vitesse est érigée en valeur suprême".

Le même jour, une plaque avait été apposée sur la maison natale de l'écrivain, à Suen, dans le Val d'Hérens.

Dépôt des Archives de Maurice Zermatten à la Fondation Martin Bodmer

Le 26 septembre a eu lieu un événement exceptionnel à la Fondation Martin Bodmer de Cologny. Monsieur Nicolas Ducimetière, son Vice-Directeur et Me André Tombet, son Vice-Président, ont accueilli les archives de Maurice Zermatten en présence  des   six  enfants de l'écrivain.

                                         

           Les enfants de Maurice Zermatten devant la Fondation Martin Bodmer

La Fondation Maurice Zermatten et son Président Monsieur Dominique Arlettaz ne pouvaient rêver plus bel écrin que cet endroit magique, lieu de mémoire, temple des écrits qui ont marqué l'histoire intellectuelle de l'humanité. Cela représente aussi pour les archives un gage de conservation optimale, une  promesse d'expositions et la garantie de visibilité pour des chercheurs et étudiants qui pourront consulter dès 2015 l'œuvre de l'écrivain reconditionnée par des experts.

Les archives de Maurice Zermatten représentent un volume considérable de 35 cartons  recouvrant tous les pans de l'activité littéraire de l'écrivain : ses romans, bien sûr, mais aussi ses contes et légendes, ses pièces de théâtre et ses essais, sous formes diverses, manuscrits, tapuscrits, articles de presse et un grand nombre de textes inédits.
L'ensemble des œuvres publiées représente environ 150 volumes.

Ce qui retient l'attention, car moins connue, est certainement la richesse de la correspondance de l'écrivain avec les hommes de lettres de son époques, suisses et étrangers. Citons Corinna Bille, Chappaz, Chessex, Reynold et surtout Ramuz dont MZ avait gardé plus de 60 lettres et les Français Anouilh, Chamson, Claudel, Cohen, Druon, Duhamel, Mauriac, Morand, d'Ormesson, Sabatier, Soupault, Starobinsky ... ....
La correspondance avec les institutions et personnalités politiques, littéraires et religieuses est également remarquable.

     Pages manuscrites de Maurice Zermatten et une lettre de C.F. Ramuz

Un ensemble de documents radiophoniques, photographiques et filmographiques ainsi qu'une vaste iconographie complètent ce dépôt.

Citons pour terminer les mots de Madame Katharina von Flotow, Chargée de Communication de la Fondation Bodmer :

"Les deux Fondations sont de l’avis que Maurice Zermatten se situe à l’exacte période de transition entre la génération des écrivains suisses de l’après-guerre (même si ses premiers romans datent juste d’avant la guerre) et la génération des écrivains helvétiques des années 70-80. Cette place à l’articulation de deux réalités économiques, sociales, culturelles, pour ne pas dire religieuses, ainsi qu’un changement très clair dans les mentalités post 68, semble devoir être étudiée. Maurice Zermatten a vécu cette période de transition, l’a décrite et exprimée dans ses livres et souvent explicitée dans ses articles. Ses contacts, ses observations, ses multiples articles et ses contributions vont bien au-delà d’un regard sur la Suisse.

Les nombreuses distinctions suisses et internationales que l'écrivain a reçues, les succès d’édition qu’il a connus, les genres très divers qu’il a pratiqués, sont autant de motifs qui incitent les deux Fondations à s'unir autour de ce fonds d'archives pour susciter la recherche sur l'oeuvre de cet écrivain fécond. "

On peut ajouter pour la petite histoire que Martin Bodmer et son épouse Alice, connaissaient bien Maurice et Hélène Zermatten. Ils s'étaient rencontrés en 1959 lorsque Maurice Zermatten reçut le prix Gottfried Keller, créé par Martin Bodmer, et étaient restés en étroit contact par la suite.

En conclusion, citons les mots du Vice-Président de la Fondation Bodmer, Me Tombet  :

"Nos amis valaisans nous ont apporté le soleil, mais aussi les archives de leur plus grand écrivain !"